Une journée d’études autour de la violence, du journalisme et des libertés fondamentales en Amérique Latine (XX-XXIe) organisée au LLSETI

Dans le cadre du projet « Manifestations et expressions de la violence en Amérique Latine (XX-XXIe) », organisé par les universités Sorbonne Nouvelle Paris 3, Paris-Est Créteil, Tours et Savoie Mont Blanc (USMB), une première Journée d’Études intitulée « Violence, journalisme et libertés fondamentales en Amérique Latine (XX-XXIe) » s’est tenue au sein du laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Études Transfrontalières et Internationales (LLSETI) du l’USMB.

Dans le contexte latino-américain (XXe et XXIe siècles), l’omniprésence des actes violents, commis aussi bien par des régimes autoritaires ou dictatoriaux que par différents groupes armés ou organisations criminelles, a soulevé de nombreux questionnements en matière de sécurité publique et de respect des libertés fondamentales, telles que la liberté d’opinion et d’expression.

L’intérêt de cette première Journée d’Études a été de se pencher, dans une perspective pluridisciplinaire, sur la question de la liberté d’expression face à la violence exercée contre les journalistes ces dernières décennies en Amérique latine. Les derniers changements de gouvernements, l’absence d’alternance démocratique, les crises politiques et économiques et l’influence du crime organisé, sont autant de facteurs qui déterminent l’évolution de l’exercice des libertés dont la sauvegarde est fondamentale dans une région marquée par une instabilité politique, économique et sociale.

Des spécialistes du droit, de la civilisation hispano-américaine et de journalistes qui ont abordé la situation de la presse et des défenseurs des droits humains en Argentine, en Bolivie, au Brésil, en Colombie, au Venezuela et en Amérique Centrale, sont intervenus tout au long de la journée.

Alicia Gómez, vice-présidente de Reporters sans Frontières (Espagne),  a animé une conférence au cours de laquelle elle a dressé un bilan de la situation des différents pays de la région, notamment le Mexique, concernant la liberté de presse.

Les interventions ont été enregistrées et seront diffusées prochainement sur le site web de la Maison de la Recherche de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle.

EN SAVOIR PLUS

Contact : Julio Zarate-Ramirez