Soutenance

La procédure pour la soutenance de thèse ne doit être lancée qu’une fois le mémoire de thèse achevé par le doctorant et validé par le directeur de thèse. Le lancement de la procédure est à l’initiative du directeur de thèse.

La soutenance est publique, sauf si le sujet de la thèse présente un caractère confidentiel avéré. Cette demande doit demeurer exceptionnelle et la dérogation est accordée par le Président de l’Université pour une durée maximale de 18 mois. La demande de dérogation est à faire en même temps que le dépôt de la proposition de jury.

Où la faire ?

La soutenance a lieu dans les locaux de la Communauté Université Grenoble Alpes (sauf éventuellement pour les thèses en cotutelle et les thèses industrielles). Dans le cas contraire, cela doit faire l’objet d’une demande de dérogation motivée.

Désignation des rapporteurs

Arrêté du 7 août 2006 sur la formation doctorale, art. 18 :

Les travaux du candidat sont préalablement examinés par au moins deux rapporteurs désignés par le chef d’établissement, habilités à diriger des recherches ou appartenant à l’une des catégories visées à l’article 17, sur proposition du directeur de l’école doctorale, après avis du directeur de thèse.
Les rapporteurs doivent être extérieurs à l’école doctorale et à l’établissement du candidat.
Il peut être fait appel à des rapporteurs appartenant à des établissements d’enseignement supérieur ou de recherche étrangers.
Les rapporteurs font connaître leur avis par des rapports écrits sur la base desquels le chef d’établissement autorise la soutenance, sur avis du directeur de l’école doctorale. Ces rapports sont communiqués au jury et au candidat avant la soutenance.

Catégories visées à l’article 17 :
– les professeurs et assimilés au sens des dispositions relatives à la désignation des membres du Conseil national des universités ou par des enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du ministère de l’éducation nationale ; les personnels des établissements d’enseignement supérieur, des organismes publics de recherche et des fondations de recherche, habilités à diriger des recherches ;
– autres personnalités, titulaires d’un doctorat, choisies en raison de leur compétence scientifique par le chef d’établissement, sur proposition du directeur de l’école doctorale et après avis du conseil scientifique de l’établissement.

Composition du jury

Arrêté du 7 août 2006 sur la formation doctorale, art. 19 :

Le jury de thèse est désigné par le chef d’établissement après avis du directeur de l’école doctorale et du directeur de thèse. Le nombre des membres du jury est compris entre 3 et 8. Il est composé au moins pour moitié de personnalités françaises ou étrangères, extérieures à l’école doctorale et à l’établissement d’inscription du candidat et choisies en raison de leur compétence scientifique, sous réserve des dispositions relatives à la cotutelle internationale de thèse.

La moitié du jury au moins doit être composée de professeurs ou assimilés au sens des dispositions relatives à la désignation des membres du Conseil national des universités ou d’enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du ministère chargé de l’enseignement supérieur.

Les membres du jury désignent parmi eux un président et, le cas échéant, un rapporteur de soutenance. Le président doit être un professeur ou assimilé ou un enseignant de rang équivalent au sens de l’alinéa précédent. Le directeur de thèse, s’il participe au jury, ne peut être choisi ni comme rapporteur de soutenance, ni comme président du jury.

Arrêté du 6 janvier 2005 relatif à la cotutelle internationale de thèse, art. 7 :

Les principes régissant la constitution du jury et la désignation de son président sont précisés par la convention. Le jury est composé sur la base d’une proportion équilibrée de membres de chaque établissement désignés conjointement par les établissements contractants et comprend, en outre, des personnalités extérieures à ces établissements. Le nombre des membres du jury ne peut excéder huit.

Démarche chronologique de préparation d’une soutenance

Quand ? Qui ?  Que faire ?
10 semaines
avant la soutenance
Le directeur de thèse et le doctorant

Renseigner la composition du jury et le détail de la soutenance sur l’ADUM puis imprimer la proposition d’un jury de soutenance de thèse et la demande de dérogation (si besoin).

Par la suite, transmettre à l’école doctorale la proposition de rapporteurs et de jury imprimée et signée avec la date prévue de soutenance ainsi que la demande dérogation.

L’école doctorale Attendre la validation de la proposition de rapporteurs et de jury.
8 semaines
avant la soutenance
L’école doctorale Envoie un courriel aux rapporteurs et avertit le doctorant et le directeur de thèse de la validation du jury
Le doctorant Transmettre son manuscrit aux rapporteurs.
4 semaines
avant la soutenance
Le doctorant

Transmettre à l’école doctorale, la couverture de présentation du manuscrit et le questionnaire complété (devenir des docteurs après la thèse).

3 semaines
avant la soutenance
L’école doctorale Au vu des rapports et de la fiche d’évaluation, l’ED émet un avis et transmet le dossier au Collège Doctoral.
Le doctorant Dépose sa thèse électroniquement

  • Envoie au secrétariat de l’école doctorale la déclaration de l’auteur préalable à la soutenance et l’attestation de non plagiat
  • Déclaration de l’auteur préalable à la soutenance accompagnée de l’attestation délivrée par un logiciel de recherche de plagiat (COMPILATIO, STUDIUM)
2 semaines
avant la soutenance
Le collège doctoral Au vu des rapports et de l’avis de l’ED, émet un avis et transmet le dossier au Directeur-Adjoint du Collège Doctoral, antenne de l’Université Savoie Mont Blanc pour délivrance de l’autorisation de soutenance, par délégation, pour le Président de la ComUE
Le doctorant (à imprimer)Avis de soutenance de thèse

Transmet au Collège Doctoral, par voie électronique un résumé en français et anglais à ssout@univ-smb.fr

Le collège doctoral Transmet au directeur de thèse, au doctorant et aux membres du jury les documents pour la soutenance

Après la soutenance

1 semaine
après la soutenance
Le directeur de thèse Imprimer et transmettre au collège doctoral, le procès-verbal de soutenance et la déclaration de correction du manuscrit (si besoin)
Au maximum 3 mois après la soutenance Le doctorant sous couvert du directeur de thèse Transmettre au collège doctoral,

Dépôt électronique de la version définitive et envoie du manuscrit final (1 ex relié) au secrétariat de l’Ecole Doctorale –

(à imprimer) Déclaration de correction du manuscrit validée (éventuellement)